La loi sur les noms

 

La force du nom

 

Par leur nom, les « ÉPONYMES » disent la fierté d'entreprendre et leurs réalisations prennent valeur d'exemple.

 

Louis XIV «la loi sur les noms»

 

C'est Louis XIV, inquiet de certaines dérives des pratiques commerciales dans le royaume qui, par manque d'unité l égislative de ces pratiques, demande à Colbert des propositions.

 

Avec Savary, Colbert propose 122 articles dont 2 disent, au « Titre des Sociétés » :

 

  • « tout négociant (au sens à l'époque de créateur d'entreprise aujourd'hui), s'installera en déclarant son nom, sa   demeure « à la maison de ville, ou à défaut chez le notaire » 
  • « tout négociant s'engagera sur ses biens propres ».

 

Louis XIV signe cette ordonnance qui est un édit royal en mars 1673. Les textes de cette ordonnance, qui seront à l'origine du célèbre ouvrage « Le parfait négociant » de Savary, sont largement repris dans le « Code de Commerce » de Napoléon 1er en 1807.

 

L'ordonnance est aussitôt appliquée en Louisiane, puis s'étend dans le monde. Ceci explique l'existence de nombre d'entreprise éponymiques dans le monde.

 

 

Consulter l'ordonnance